<:en-tête:>

 

    Autoformation et multimédia    Didactique    Linguistique    Ingénierie de formation

Archives de la page d’accueil, novembre 2012

 


-  "Tout ça pour ça" disent les directeurs d’IUFM dans un communiqué.

-  Rapport de l’académie des sciences : "l’AERES fait la quasi‐unanimité contre elle".

-  Le numéro spécial Epal de la revue Alsic est maintenant complet.

-  Dans le Café pédagogique : "il y a un espace symbolique (...) : la salle informatique. Or (...) cette salle est remise en question. On trouve pourtant encore de nombreux lieux qui conservent, même lors de leur création sur plan, la forme de ’la salle de classe informatisée à l’ancienne’ (...) une salle de classe (...) ’en rangs d’oignons’ avec le poste professeur face aux élèves. (...) Comme si ni la pédagogie, ni la technique n’avaient évolué depuis le début de XXè siècle. (...) Aujourd’hui les élèves font rentrer leurs équipements dans les salles de classe ’polyvalentes’. (...) progressivement la salle informatique est en voie de disparition. Mais on assiste aussi à une mise en question de la salle de classe elle-même".

-  Vincent Peillon cité par le Café pédagogique : "Il n’y a jamais eu d’opposition entre la République et la pédagogie. Les débats qui ont animé depuis 20 ou 30 ans l’école entre certains qui se revendiquaient de la pédagogie et d’autres de la République a été extrêmement nocif... C’est parce que nous allons être capables d’accorder à la pédagogie son libre développement que nous serons capables d’instituer en chaque élève la République dans les valeurs qui sont les siennes".