<:en-tête:>

 

    Autoformation et multimédia    Didactique    Linguistique    Ingénierie de formation

Normes, usages et transgressions en anglais de spécialité - 38ème colloque international du GERAS - 16-18 mars 2017

 

Université de Lyon

organisé par le Centre d’études linguistiques (EA 1663) - Université Jean Moulin Lyon 3

Bien que la norme soit traditionnellement définie comme un ensemble de règles d’usage dans le but de standardiser des modes de fonctionnement, elle peut être également envisagée en tant que processus dynamique qui contribue à l’émergence ou à la disparition des usages dans le temps et dans l’espace.

L’anglais de spécialité peut être considéré comme un ensemble de normes particulières, de nature lexico-grammaticale, discursive ou encore culturelle, qui orientent les usages et qui donnent à la langue sa « configuration spécifique » (Gledhill & Kübler 2016 : 66). Cette configuration, due aux règles spécifiques à chaque domaine spécialisé, leur confère une identité propre et donne aux discours de spécialité des caractéristiques parfois immédiatement reconnaissables, qu’il s’agisse de contrats de vente du juriste d’affaires, d’articles scientifiques en anglais médical ou encore de rapports annuels d’entreprise. Il convient toutefois de distinguer ces cas prototypiques où la norme est transmise de manière explicite par l’intermédiaire de manuels ou de formations spécifiques des situations plus ambiguës où la norme s’acquiert par immersion dans la culture des communautés spécialisées. La caractérisation des normes, qu’elles soient explicites ou implicites, suppose alors le recours à des méthodologies variées telles que l’analyse de genre, l’ethnographie, la linguistique de corpus ou encore les études terminologiques.

L’observation des normes éclaire les discours de spécialité dans leur ensemble : les valeurs sous-jacentes, les mécanismes de contrôle, les détenteurs de « l’expression officielle du savoir » (Dubois 2016 : 26), etc. Plus particulièrement, l’étude diachronique des contextes permet de repérer et d’identifier de nouveaux usages et d’éventuels phénomènes transgressifs qui pourraient à leur tour conduire à de nouvelles normes, voire à l’émergence de nouveaux domaines.

Ce colloque vise à aborder les questions de norme sous toutes leurs facettes :

• la fonction épistémologique des normes en tant qu’elles sont au service de la finalité des domaines et qu’elles contribuent à la définition même du spécialisé dans la langue ;

• le rôle des normes dans la transmission des savoirs et savoir-faire spécialisés ;

• le rôle des normes dans l’appropriation du domaine par les membres extérieurs à celui-ci ;

• la fonction clivante des normes entre les usages « conformes » et « non conformes » aux attentes des communautés spécialisées, quel que soit le domaine (droit, économie et gestion, médecine, etc.) ;

• les processus évolutifs et transgressifs des normes au sein des domaines spécialisés.

En ligne