<:en-tête:>

 

    Autoformation et multimédia    Didactique    Linguistique    Ingénierie de formation

Archives de la page d’accueil - Novembre 2013

 


-  V. Peillon crée une "direction du numérique pour l’éducation", qui aura pour missions de créer des ressources numériques, d’apporter son appui et son expertise aux grands projets structurels du ministère, de préparer une vision du système pour définir les grandes orientations de la politique numérique. Elle conduira la politique partenariale. Elle assurera une mission de veille sur le numérique éducatif et l’innovation et concevra la formation des enseignants. Enfin elle aura la maitrise d’ouvrage des infrastructures numériques du ministère. La nouvelle direction devra être capable de travailler avec tous les partenaires du numérique éducatif. (déclaration faite chez Microsoft...) (Source Le café pédagogique)

-  A Harvard, on n’en est déjà plus aux Moocs mais aux Spocs (small private online courses), ailleurs on invente les Toocs (tutored open online courses), avec pré requis et droits d’inscription. S’y retrouve qui peut pour savoir dans quel train monter !

-  "Langues étrangères à l’école en Europe : un cadre commun de référence et une diversité de pratiques". Une étude de la Depp signalée par le Café pédagogique.

-  Des députés proposaient de faire la distinction entre les livres numériques dont l’acheteur a la pleine propriété, c’est-à-dire les livres sans DRM et dans un format ouvert, et les livres pour lesquels les consommateurs n’ont que des droits limités, les premiers bénéficiant seuls de la TVA à taux réduit. L’amendement a été rejeté. (Source : Marin Dacos sur la liste "accès ouvert").

-  Plusieurs associations dont l’April s’insurgent contre la présence de représentants de l’Éducation nationale à une table ronde organisée par Microsoft, ce qui semble oublier le texte de loi pour la refondation de l’école, qui incite au recours à des logiciels libres et des contenus aux formats ouverts. (Source : J. Valluy sur la liste NumerUniv)