<:en-tête:>

 

    Autoformation et multimédia    Didactique    Linguistique    Ingénierie de formation

Archives de la page d’accueil, février 2013

 


-  "Des améliorations pourraient être apportées [avec] l’obligation faite aux enseignants de langue et civilisation de consacrer [aux cours de langue] à des non spécialistes une part plus importante de leur service [...] alors que certains enseignants-chercheurs effectuent l’essentiel de leur service sous forme d’unités libres de littérature ou de civilisation." (Audit de l’IGAENR à l’université du Havre, source ici)

-  Vincent Peillon annonce la création d’un "service public de l’enseignement numérique" (voir le Café pédagogique).

-  Bataille pour l’enseignement supérieur mondial autour des Moocs, on semble plus actif du côté de la Suisse, du Canada ou de la Belgique qu’en France pour ce qui est de la francophonie. Réussira-t-on à "y aller, pour ne pas se faire bouffer par les Américains" ? (Voir le texte de Thot Cursus)

-  "L’Inspection générale publie un rapport qui évalue l’opération Ordicollège 19 (...) les changements pédagogiques tardent à voir le jour (...) Ordicollège rappelle que la généralisation du matériel ne suffit pas". (Le Café pédagogique) A force de le dire fera-t-on un jour changer les choses ?

-  Distances et médiations des savoirs remplace Distances er savoirs ou comment passer de Hermès-Lavoisier à l’édition ouverte et à revues.org... Un changement que nous apprécions.

-  Jean-Luc Vayssière, président de l’université Versailles-Saint Quentin en Yvelines : "nous avons besoin d’une grande loi d’orientation, (...) qui fasse clairement de l’université une priorité de la politique nationale, ce qui n’a jamais été le cas en France, où l’université a été trop souvent considérée comme une variable d’ajustement parmi un empilement de dispositifs rendant le paysage de l’enseignement supérieur illisible et, parfois, inefficace". (Source [Le Monde La Toile de l’éducation)

-  Dans "The art of online hosting : from Powerpoint to powerful". A. Pianesi et A. Lenzo conseillent de ne pas "avoir peur du silence dans un échange en ligne" et de penser " à "ce que les apprenants doivent faire" pendant la session. (Source Thot Cursus)

-  Vincent Berger (président d’université et rapporteur général des Assises de l’ESR) : "Si la CPU n’élargit pas le débat, ce n’est plus à mon sens une conférence mais seulement un syndicat des présidents. On entend à la CPU que l’avant-projet de loi est une entreprise de « destruction de la gouvernance des universités ». Je trouve ces propos totalement excessifs, voire invraisemblables. (...) Ce serait important d’obtenir de la CPU son analyse du projet de loi dans l’intérêt des étudiants". (Source Gaïa Universitas).

-  "On ne compte que 42,6 % de femmes parmi les maîtres de conférence, (...) et 23,4 % des professeurs. Dans la recherche, les femmes sont ultra-minoritaires (27 %), ce qui place la France derrière l’Espagne (37 %), la Suède (35 %) ou l’Italie (33 %). Et (...) elles n’étaient que 20 présidentes en 2008... un score tombé à 8 lors du renouvellement de 2012". (Le Monde éducation)

-  "Le numérique ne sera un danger pour l’école que si celle-ci se sentait assiégée par un modèle nouveau qu’elle ne comprendrait pas et qu’elle ne s’approprierait pas." (Interview de Roland Labregère dans le Café pédagogique à propos du livre qu’il vient de publier.