<:en-tête:>

 

    Autoformation et multimédia    Didactique    Linguistique    Ingénierie de formation

Elke Nissen, Françoise Poyet, Thierry Soubrié (dir.)

Interagir et apprendre en ligne - 2011

 

281 pages

ISBN-10 2-84310-188-3

ISBN (Édition imprimée)-13 978-2-84310-188-5

ISBN électronique : 9782843103575

ISSN 2102-4596

Publication sur OpenEdition Books : 28 février 2017

Editions littéraires et linguistiques de l’université de Grenoble

Collection DIDASKEIN

Au fondement de cet ouvrage, un constat partagé  : l’interaction humaine joue un rôle central dans les dispositifs d’apprentissage en ligne, qu’ils soient entièrement à distance ou hybrides. Cette interaction est ici présentée et analysée sous différents éclairages  : le focus est mis sur l’apprenant et sa (co-)construction de connaissances, sur le tutorat (par un tuteur ou bien par un pair) et sur des questions émergentes. «  Émergentes  » parce qu’elles sont liées à des types de dispositifs en plein essor, ou bien parce qu’elles portent un regard nouveau sur des modes d’interaction déjà bien établis. L’éclairage vient de champs disciplinaires divers, apportant des cadres méthodologiques variés, qui se complètent (sciences de l’éducation, sciences du langage, technologies éducatives, didactique des langues).

Une formation médiatisée, qu’elle se déroule entièrement en ligne (formation à distance) ou partiellement (formation hybride), ne peut aujourd’hui se résumer à la simple mise à disposition de ressources en ligne. Si l’interaction en ligne est donc, dans ce cadre, considérée comme une nécessité pédagogique, elle ne cesse pas pour autant de soulever de nombreux questionnements. Cet ouvrage cherche à donner un éclairage pluridisciplinaire (relevant des sciences de l’éducation, des sciences du langage, des technologies éducatives, de la didactique des langues, etc.) à trois thématiques majeures de la recherche sur l’interaction dans différents contextes pédagogiques. Les deux premières correspondent à des thématiques bien établies dans ce champ et se centrent premièrement sur les apprenants (la (co)construction de connaissances ainsi que le développement de connaissances), et deuxièmement sur l’aide apportée par des tuteurs ou bien des pairs (la médiation humaine pour l’accompagnement). La troisième porte sur des questions émergentes - soit parce qu’elles sont liées à des dispositifs et réseaux en plein essor (comme l’apprentissage nomade ou les communautés de pratique), soit parce qu’elles apportent un éclairage nouveau à des modes d’interaction en formation déjà bien établis (la formation de formateurs à travers des forums et des blogs). En fonction des différentes disciplines et des questionnements de recherche, ces thématiques profitent d’un éclairage méthodologique varié et complémentaire, relevant aussi bien d’une approche expérimentale que qualitative.

Pour voir la table des matières (pdf).

Pour commander en ligne.