<:en-tête:>

 

    Autoformation et multimédia    Didactique    Linguistique    Ingénierie de formation

Philippe Carré, André Moisan, Daniel Poisson

L’autoformation, perspectives de recherche - 2010

 

PUF

360 pages

29 euros

ISBN : 978-2-13-058690-6

À l’époque de la fragilisation des anciennes solidarités et de l’affirmation d’une « nouvelle modernité » qui installe l’individu comme acteur central de la recomposition sociale, l’autoformation, dans ses différentes dimensions, apparaît à la fois comme produit et révélateur des profondes transformations en cours.

Treize ans après leur livre Autoformation. Psychopédagogie, sociologie, ingénierie, P. Carré, A. Moisan et D. Poisson font l’état des recherches en plein développement sur cette notion, à partir des mêmes champs disciplinaires et en s’aidant de contributions spécifiques pour les dimensions autodidactiques et existentielles.

Le livre prend acte d’une institutionnalisation de l’autoformation, qui s’exerce tant par les normes sociales (l’injonction à apprendre et se développer par soi-même), que par le développement de nouvelles solidarités pour apprendre, par l’individualisation de la formation avec la montée en puissance de l’apprentissage autodirigé, et enfin par la « biographisation » des parcours de vie. L’autoformation apparaît comme le vecteur de nouvelles relations sociales et d’appartenance au monde.

À distance critique des discours et des politiques arrimés au libéralisme économique ou à son contre-discours nostalgique de l’ancienne modernité, les pratiques et les recherches sur l’autoformation rejoignent les notions de maîtrise d’usage, d’« empowerment », de « capabilities ». Ces orientations explorent les voies d’une nouvelle agentivité de sujets sociaux conçus comme à la fois producteurs et produits de leurs environnements.

Sur le site de l’éditeur.

Une analyse de Diane Galbaud, dans la revue Sciences Humaines de mai 2011 (n° 226) parle de " processus qui s’apparente à une ’normalisation de l’autodidaxie’" et ajoute "il ne faudrait pas ramener l’autoformation à une source d’économies, en bradant l’accompagnement pédagogique nécessaire, sous couvert d’autonomisation des apprenants...".

De quoi donner envie de lire cet ouvrage !