<:en-tête:>

 

    Autoformation et multimédia    Didactique    Linguistique    Ingénierie de formation

Quelques transpositions de l’imparfait en anglais auxquelles on ne pense pas toujours

M1P3
 

Un "vieux" produit

Il s’agit d’un logiciel "ancien", datant du temps des disquettes, avant même les cédéroms. Pas la peine de s’énerver inutilement donc sur les faiblesses en termes de qualité graphique ou de palette de couleurs ou sur le fait qu’on ne peut revenir en arrière (c’était impossible techniquement). L’idée est de voir ce qui était fait dans des générations plus anciennes de produits et de faire une analyse didactique, qui pourra donner des points de comparaison intéressants avec des productions plus récentes.

Un élément d’un cours d’anglais pour francophones

Un logiciel rédigé pour des apprenants d’anglais francophones, à un niveau intermédiaire, un travail de remise en place de notions et d’approfondissement. Le titre de la série est Revenir à l’anglais. Rédigé par une équipe animée par F. Demaizière, ce qui n’empêche nullement de critiquer bien évidemment mais peut aider à situer le produit.

Il se trouve que l’on vous demande de regarder un logiciel où l’on travaille à partir du français. Ce n’est pas le cas de toute la série, donc ne déduisez pas hâtivement qu’il s’agit d’une approche systématique par la traduction (d’autres logiciels de la série sur le prétérit sont disponibles si vous souhaitez jeter un œil).

Conseils pour regarder le produit

Essayez toutes les aides et faites des erreurs pour voir comment réagit le logiciel (une attitude à avoir assez généralement en situation d’expertise d’un produit). Recommencez éventuellement une seconde fois pour mieux cerner le produit.

Quelques pistes d’analyse
-  Quelle approche pédagogique et / ou didactique repérer dans ce produit ? En se basant sur quels éléments ?
-  L’approche adoptée est-elle inductive ou déductive ? Pourquoi, en quoi ?
-  Ce produit ne relevait pas dans l’esprit de ses auteurs d’une approche communicative (l’approche communicative n’était pas du tout celle de la communauté de didacticiens de l’anglais dans laquelle se situait l’équipe de rédaction). A quoi pouvez-vous le voir ? Peut-on pourtant faire certains rapprochements, trouver certaines compatibilités ou complémentarités ?
-  Quelle théorie linguistique repérer comme référence ; en se basant sur quels éléments ?
-  Que dire du traitement des messages et des requêtes de l’apprenant (comparer éventuellement avec d’autres produits) ?
-  Différents types de questionnements ou de sollicitation de l’apprenant, niveau technique et au niveau pédagogique.

Si vous souhaitez jeter un oeil à un produit similaire

Dans la même catégorie de produits vous pouvez ou pourrez visionner le logiciel La cause en français.


Quelques transposiitons de l’imparfait en anglais auxquelles on ne pense pas toujours