<:en-tête:>

 

    Autoformation et multimédia    Didactique    Linguistique    Ingénierie de formation

Discours numériques natifs. Des relations sociolangagières connectées - Langage et société, n° 167/2019

 

Édité par Marie-Anne Paveau

Ce numéro a pour objet la description et l’analyse de la dimension sociolangagière des relations intersubjectives construites dans les discours numériques natifs ou technodiscours, c’est-à-dire les discours produits en ligne dans les dispositifs logiciels d’écriture du web.

Il part de deux hypothèses : il se produit actuellement une conversion numérique de l’ensemble des activités des sociétés engagées dans leur numérisation et le numérique produit des effets propres sur les discours qu’il faut pouvoir décrire et documenter.

Les articles du numéro poursuivent trois objectifs : contribuer à la description des relations numériques natives en analyse du discours sur les terrains du web relationnel à partir de données numériques natives ; montrer que les discours numériques natifs et les relations qu’ils permettent questionnent avec profit la théorie et les méthodes de l’analyse du discours et des sciences du langage en général ; contribuer à une épistémologie postdualiste et écologique, qui dépasse les grands binarismes séparant l’humain de la machine, de l’animal et de la nature, pour penser une co-intégration de ces différents ordres.
-  Marie-Anne Paveau, « Introduciton. Ecrire, parler, communiquer en ligne : nos vies sociolangagières connectées » ;

-  Yosra Ghliss et Marc Jahjah, « Habiter WhatsApp ? Eléments d’analyse postdualiste des interactions en espace numérique » ;

-  Christelle Combe, « Les genres numériques de la relation » ;

-  Vanessa Piccoli, Anna Claudia Ticca et Véronique Traverso, « "Go Internet it’s here" : démarches administratives de personnes précaires ou en demande d’asile » ;

-  Marie-Anne Paveau, « La resignification. Pratiques technodiscursives de répétition subversive sur le web relationnel ».