<:en-tête:>

 

    Autoformation et multimédia    Didactique    Linguistique    Ingénierie de formation

Représentations et transmission des connaissances à la lumière de l’innovation numérique - 7 et 8 novembre 2019

 

Montpellier, Université Paul Valéry

Colloque des jeunes chercheurs Praxiling 2019

Contexte du Colloque

Les projets relevant des Humanités Numériques permettent de dépasser le cloisonnement disciplinaire des acteurs de la recherche et de l’apprentissage. La capacité innovatrice devient un facteur qui conditionne l’évolution du domaine des sciences humaines et sociales. Les apports théoriques, et méthodologiques issus du croisement des recherches en linguistique, en management des connaissances, en traitement du langage naturel, en sciences cognitives, en apprentissage profond, en fouille de données (pour ne citer que ceux-ci) et leurs applications directes dans la société témoignent de l’extrême vigueur de ce domaine.

Le numérique n’est pas seulement un ensemble de techniques qui permettent aux organisations de travailler plus efficacement et de développer de nouveaux canaux de relation avec les usagers : il constitue aujourd’hui le principal levier de transformation des organisations apprenantes.

Le numérique transforme nos représentations en particulier dans le cadre des actions d’intermédiation entre enseignants et apprenants.

Co-innovation, co-création, standards, plateformes permettent aux projets de recherche de devenir des “écosystèmes” au sens de réseaux de dépendances et d’échanges. En leur sein, des acteurs qui appartiennent à des disciplines différentes collaborent dans des configurations qui sont amenées à évoluer en permanence dans leurs protocoles méthodologiques.

Disciplines impactées

•- Sciences du langage •- Sciences de l’éducation •- Ingénierie des connaissances

Trois axes de réflexion sont proposés :

-  L’axe 1 traite de la constitution et de l’analyse de corpus textuels et oraux, des outils et de leurs pratiques.
-  L’axe 2 propose de rassembler de contribution autour du numérique, de la cognition, des apprentissages et des représentations psychosociales
-  L’axe 3 propose un cadre pour traiter des impacts sociétaux des nouveaux processus d’acquisition : construction, co-construction et modélisation des savoirs.

Les soumissions prendront la forme de papier

-  de positionnement (contexte, projet, besoins, etc.)
-  et/ou de retours d’expérience (synthèse des résultats, défis scientifiques ou verrous techniques identifiés, etc.)
-  et/ou d’intentions (travaux en cours, problématiques, méthodes, etc.).

Les propositions retenues feront l’objet d’une communication de 30 min (20 min d’exposé + 10 min de discussion).

En ligne.