<:en-tête:>

 

    Autoformation et multimédia    Didactique    Linguistique    Ingénierie de formation

Varia - Distances et Médiations des Savoirs, 24/2018

 

En ligne sur OpenEdition.

On notera en particulier les textes suivants.

Sur les Moocs

-  Monique Grandbastien

Les MOOCs, des jugements peu étayés vers une approche plus scientifique ? (note de lecture)

Sur l’université plusieurs textes de "Débat-discussion"

-  Daniel Peraya

Technologies et formes éducatives : entre rupture et continuité, stabilité et évolution

-  Michel Durampart

Les technologies peuvent-elles aider à accentuer une forme universitaire qui gagne en légitimité tout en restant singulière ?

-  Olivier Maulini

Numériser pour quoi faire ? - L’enseignement (supérieur) entre conflits de progrès et relative stabilité

Une citation de la conclusion : "À pédagogie erronée, pas de rédemption numérisée. (...) quand le monologue d’un enseignant (ou d’un MOOC, ou d’un manuel de programmation) rend insaisissable son propos, mais aussi quand ses interlocuteurs s’expriment si librement qu’ils confondent leur droit de dire ce qu’ils pensent et celui d’apprendre à penser sous son autorité (sur blog ou sur ardoise, avec ou sans moteur de recherche, en étant ou non connecté). Craie ou clavier ? Livre ou tablette ? Séparation ou communication ? Enseignant au centre, élève au centre... ou n’y a-t-il pas de centre et penser complètement revient-il à sortir du langage binaire (celui des ordinateurs) pour chercher des équilibres et des voies fécondes au milieu des contradictions ?".