<:en-tête:>

 

    Autoformation et multimédia    Didactique    Linguistique    Ingénierie de formation

6e Congrès Mondial de Linguistique Française - 9-13 juillet 2018

 

Montréal

Le sixième Congrès Mondial de Linguistique Française est organisé par l’Institut de Linguistique Française (ILF), Fédération de Recherche du CNRS (FR 2393) qui est sous la tutelle de cet organisme et du Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. L’ILF regroupe vingt laboratoires de recherche, qui sont les co-organisateurs de ce congrès en partenariat avec de nombreuses associations nationales et internationales. Une telle organisation, conjointement prise en charge par vingt unités de recherche, est exceptionnelle par son ampleur et la volonté de partenariat scientifique qu’elle révèle.

Le premier Congrès Mondial a été organisé à Paris par l’ILF en 2008, le deuxième à La Nouvelle-Orléans, le troisième à Lyon en 2012, le quatrième à Berlin en 2014 et le cinquième à Tours en 2016. Chacun de ces cinq congrès a attiré plus de 300 participants et les résultats ont fait l’objet d’une publication immédiate en ligne accompagnée de l’édition en un volume des résumés des actes.

Ce congrès est organisé sans aucun privilège d’école ou d’orientation et sans exclusive théorique ou conceptuelle. Chaque domaine ou sous-domaine, chaque type d’objet, chaque type de questionnement et chaque problématique portant sur le français peut y trouver sa place.

Le CMLF est organisé en sessions thématiques qui permettent de balayer la plus grande partie du champ scientifique : (1) Discours, pragmatique et interaction, (2) Francophonie, (3) Histoire du français : perspectives diachronique et synchronique, (4) Histoire, Épistémologie, Réflexivité, (5) Lexique, (6) Linguistique de l’écrit, linguistique du texte, sémiotique, stylistique, (7) Linguistique et didactique (français langue première, français langue seconde), (8) Morphologie, (9) Phonétique, phonologie et interfaces, (10) Psycholinguistique et acquisition, (11) Ressources et outils pour l’analyse linguistique, (12) Sémantique, (13) Sociolinguistique, dialectologie et écologie des langues, (14) Syntaxe.

Chaque thématique est pilotée par un Président et coordonnée par un Vice-président (membre du Comité directeur de l’ILF, ou bien choisi par ce comité). Les comités scientifiques comportent une proportion équilibrée de spécialistes français et étrangers. Un soin particulier a été accordé à la sélection des comités afin de s’assurer qu’ils présenteront les plus grandes garanties scientifiques pour le succès du congrès. On trouve donc dans chaque comité des linguistes connu(e)s mondialement pour leur contribution au domaine. Le rôle de ces comités est de sélectionner les propositions de communications.

MODALITES DE SOUMISSION ET DE PUBLICATION DES COMMUNICATIONS

Les soumissions se feront sous la forme de brefs articles de 10 à 15 pages.

Toutes les communications (y compris les conférences plénières) seront publiées sous la forme d’un article de 10 à 15 pages dans les actes du congrès disponibles en ligne.

Détails de l’axe 7

7 - Linguistique et didactique

Présidente : Françoise Mougeon (Université de York Glendon)

Vice-présidente/coordonnatrice : Pierre Larrivée (Université de Caen Normandie)

Autres membres du comité : Virginie André (Université de Lorraine), Marie-Claude Boivin (Université de Montréal), Wladyslaw Cichocki (Université du Nouveau-Brunswick), Marie-Eve Damar (Université Libre de Bruxelles), Jean-Marc Dewaele (University of London Birkbeck), Sylvain Detey (University of Waseda), Jonas Granfeldt (Lunds Universitet), Pascale Hadermann (Universiteit Gent), Monique Monville-Burston (Cyprus University of Technology), Terry Nadasdi (University of Alberta), Mihaela Pirvulescu (Université de Toronto), Isabelle Racine (Université de Genève), Marie-Noëlle Roubaud (Université Aix-Marseille / ESPE), Henry Tyne (Université de Perpignan)

Présentation

Présentation Le domaine de la didactique a pour objet l’examen des modalités d’apprentissage du langagier. Ces modalités relèvent de facteurs à la fois linguistiques, psychologiques et sociaux. Parmi eux sont souvent identifiés le transfert et l’interférence, la fréquence et la productivité, la complexité des systèmes linguistiques, les dimensions cognitives et affectives, les dynamiques sociolinguistiques et identitaires, et l’effet des accompagnements didactiques. Les facteurs liés à l’internalisation des compétences et des connaissances sont identifiés à l’aide de critères transférables, et mis en relation avec des modèles explicatifs. Cette visée explicative est centrale aux travaux que la section entend réunir sur l’apprentissage et l’enseignement du français comme langue première ou seconde. En rapport avec le système de la langue, les soumissions retenues feront, à partir des études les plus récentes, avancer la compréhension autant des déterminismes des processus d’apprentissage du français que de l’effet de l’accompagnement didactique.

Calendrier

29 mai 2017 : Ouverture de la plateforme de dépôt des communications

30 novembre 2017 : Date limite de réception des communications

25 février 2018 : Notification de l’acceptation ou du refus des propositions de communication, et directives pour la version définitive

15 mars 2018 : Réception de la version définitive des articles

Contact

En ligne.