<:en-tête:>

 

    Autoformation et multimédia    Didactique    Linguistique    Ingénierie de formation

Les pratiques pédagogiques innovantes à l’ère numérique à l’université marocaine - 27-28 avril 2017

 

À l’heure de la grande conversion numérique, l’enseignement supérieur en tant que vecteur du marché de l’emploi est plus que jamais appelé à produire des profils adaptés aux besoins d’une société en profondes mutations. Par ailleurs, remédier au déphasage entre les pratiques enseignantes convenues et le contexte culturel et économique de la société du savoir passe par une modernisation des systèmes éducatifs et leur engagement dans une dynamique innovante. Les technologies d’information et de communication sont, à cet égard, susceptibles d’apporter une contribution intéressante aux pratiques pédagogiques. Or, leur usage se heurte encore aux défis de l’enseignement numérique nécessitant la mobilisation de nouvelles compétences qui tiennent compte de la complexité de l’usage des TIC dans l’enseignement de différentes disciplines.

Cependant, plusieurs enseignants se sont déjà lancés ce défi en s’engageant dans la conception de projets et dispositifs novateurs dans le domaine du numérique éducatif et ils ont mis en œuvre de nouvelles approches lors de l’implantation des TIC dans leurs pratiques professorales : création d’environnements hypermédias dynamiques pour dispenser des formations ouvertes à distance, création et animation de communautés d’apprentissage en ligne, élaboration de diverses ressources numériques, etc.

Ce colloque constituera ainsi, l’occasion de découvrir des dispositifs pédagogiques innovants conçus par des acteurs créatifs qui ont choisi de se démarquer des pratiques traditionnelles installées dans l’Enseignement Supérieur afin d’améliorer l’enseignement de leur discipline et de développer l’autonomie des apprenants, le travail collectif, le travail collaboratif et l’échange par les pairs. Il s’agit, dans cette perspective, de dresser un état des lieux de ses pratiques pédagogiques actuelles aussi bien au niveau national qu’international et de débattre de questions que se posent précisément les enseignants/chercheurs à l’université. Dans ce sens, il sera question de voir dans quelles mesures pourrait-on innover sans passer par l’usage des TIC à l’ère numérique ? Engager un processus technologique peut-il nécessairement conduire à une pratique pédagogique innovante ? Quel est l’intérêt pédagogique de l’outil numérique ? Comment assurer l’accessibilité, la qualité, la flexibilité et la viabilité d’un dispositif d’apprentissage ? Questions parmi d’autres que nous tâcherons de soulever avec nos contributeurs en privilégiant davantage les communications qui reposent sur des études empiriques, des expériences ou l’analyse d’une pratique.

Site