<:en-tête:>

 

    Autoformation et multimédia    Didactique    Linguistique    Ingénierie de formation

Archives de la page d’accueil - Mai 2016

 


-  Communiqué de presse de l’Union européenne : "Tous les articles scientifiques européens en libre accès à partir de 2020. (...) Les États membres appellent aussi l’ensemble du monde de la recherche, y compris ses financiers, à évoluer, par exemple en adaptant les cadres d’évaluation des scientifiques. Il ne faut plus seulement tenir compte des scores de publication et de citation, mais accorder une plus grande place à l’impact social".

-  Tribune de plusieurs prix Nobel dans Le Monde contre les coupes dans le budget de la recherche. Quelques jours plus tard, le gouvernement renonce aux annulations de crédits. "La décision présidentielle ne vaut cependant que pour 134 millions sur les 256 millions de coupes prévues" (voir Le Monde). Commentaire sur Gaïa universitas : "Universités, les dindons de la farce".

-  Médaille de l’innovation 2016 du CNRS à Marin Dacos, fondateur du Centre pour l’édition électronique.

-  Dans une déclaration commune, l’Unesco et l’association COAR mettent en garde les gouvernements et la communauté des chercheurs vis-à-vis du changement de modèle de la publication scientifique - de l’abonnement vers le libre accès avec frais de publication - de plus en plus promu par des institutions.

-  Un nouveau DU sur le numérique dans l’éducation pour la formation des cadres de l’éducation nationale. (Voir Le Café pédagogique.)

-  France Stratégie, organisme officiel placé auprès du Premier ministre, publie une note qui invite à invertir massivement dans le système éducatif en privilégiant le supérieur. On y parle de " la dualité de notre système entre des universités moins autonomes et les autres établissements d’enseignement supérieur, en particulier les grandes écoles, qui peuvent sélectionner leurs élèves, pour la majorité d’entre elles fixer les frais d’inscription, et disposent de manière générale d’une plus grande latitude de gestion". (Voir également ici et Le Café pédagogique.)

-  Jean-Loup Salzmann, président de la CPU : "Nous sommes très inquiets parce que la situation sera intenable à la rentrée prochaine. C’est un vrai paradoxe français : les Français trouvent les universités de plus en plus attractives et nous ne faisons pas les choix de société qui s’imposent pour les accueillir !". (Blogue du Monde.)

-  Neuf projets sélectionnés lors de la première vague de l’appel à projets e-FRAN.