<:en-tête:>

 

    Autoformation et multimédia    Didactique    Linguistique    Ingénierie de formation

État des lieux de la formation et de l’accompagnement des enseignants du supérieur - 2015

 

Rapport coordonné par Laurent Cosnefroy (IFÉ - ENS de Lyon)

Ce rapport a été réalisé dans le cadre de la convention signée entre la DGESIP et l’ENS de Lyon-IFÉ. Il dresse un état des lieux des dispositifs et des pratiques de formation et d’accompagnement à la pédagogie des enseignants, des enseignants-chercheurs et des doctorants chargés d’enseignement.

Téléchargeable en ligne.

Un extrait :

"Si toutes les personnes interviewées s’accordent à dire que s’appuyer sur des travaux de recherche est indispensable, un flou persiste sur ce qu’il faut entendre par travaux de recherche. Sous ce vocable se rangent à la fois des savoirs faisant l’objet d’une validation épistémique (vrai/faux) et d’autres faisant l’objet d’une validation pragmatique (efficace/inefficace). Ces savoirs, quels que soient leur statut, ont souvent été produits par des chercheurs travaillant spécifiquement sur l’enseignement supérieur. La possibilité de transferts venant de l’enseignement primaire, secondaire ou de la formation des adultes est évoquée plus rarement. Les relations avec la recherche et les chercheurs semblent plutôt se construire soit sur un mode informel, à partir d’initiatives individuelles sans projet pour le service dans son ensemble : « on connaissait un chercheur qui travaillait sur l’utilisation d’un simulateur dans le cadre d’enseignements, et du coup, on lui a demandé de venir participer à nos échanges, voilà à ce niveau-là. Voilà, c’est des collaborations très ponctuelles, sur des thématiques assez spécifiques. » (E57). Des relations contractuelles entre les services d’appui et les laboratoires demeurent rares. Cela pourrait être une voie prometteuse pour permettre au personnel des services d’appui de participer à la production de recherches."