<:en-tête:>

 

    Autoformation et multimédia    Didactique    Linguistique    Ingénierie de formation

Archives de la page d’accueil - Septembre 2015

 


-  Dans une tribune publiée le 10 septembre 2015 dans le journal Le Monde, soixante-quinze personnalités de la communauté scientifique, de la recherche, du numérique et de la culture soutiennent les mesures du projet de loi numérique sur le domaine public informationnel, l’open access des publications scientifiques et le text and data mining. Pour signer.

-  "malgré l’omniprésence de la technologie dans notre vie quotidienne, la majorité des enseignants de nombre de pays ne font pas une utilisation fréquente des TIC dans leur métier" (voir ici, source : Le café pédagogique).

-  Selon une enquête auprès de 20 000 chercheurs, ceux-ci de moins en moins inquiets face à l’accès ouvert.

-  Bientôt sur la plateforme FUN un cours de FLE de l’Alliance française de Paris , un autre de l’université de Nantes, de l’anglais avec l’ULB, et une nouvelle session d’Efan. Et ailleurs un Mooc sur la Certification des compétences TICE en milieu primaire.

-  Un projet de loi rendu public en juillet contient un article "Libre accès aux travaux de recherche" où on lit "L’auteur d’une contribution scientifique, issue d’une activité de recherche financée au moins pour moitié par des fonds publics (...) , dispose du droit, même s’il a cédé un droit d’exploitation exclusif à l’éditeur, de rendre publiquement accessible la version acceptée de son manuscrit". À suivre !

-  Philippe Meirieu continue de parler juste... "En matière pédagogique, nous sommes en pleine amnésie : tout ce qui a été imaginé depuis deux siècles est tombé aux oubliettes ; tout ce qui avait été construit dans les années 1980 (...) est ringardisé ; la disparition des IUFM (...) a porté un coup fatal à l’idée même de formation (...) l’institution se focalise sur les outils, souvent au détriment des finalités, et même des méthodes, etc. Cette amnésie est telle que nous réinventons en permanence l’eau tiède tout en donnant aux enseignants le sentiment d’un bégaiement permanent." (Le Café pédagogique)